Non classé

PORTRAIT

Après celui de janvier, publié en retard, voici celui de février, ponctuel, relatif à un joueur apprécié de tous. (rendez-vous en mars pour le suivant).

                                                CEDRIC LE GLADIATEUR !

A première vue, il ne paie pas de mine.

Bon, à deuxième vue non plus mais l’essentiel n’est pas là.

Car loin d’être un simple Bernard Fauveau du pauvre, Cédric est assurément un des piliers du club.

Licencié depuis de très nombreuses années (époque lointaine, Michel n’en était qu’à son troisième mariage avec une femme d’adversaire), il fait cette saison le bonheur de l’équipe 4.

Il compose cette équipe avec son alter ego de toujours, une nouvelle fois seul joueur invaincu du club cette saison, Bruno, ainsi qu’avec Pascal et Philippe.

L’équipe 4 écume les salles de départementale 1 depuis la nuit des temps et est particulièrement redoutée. (il faut savoir que cette équipe est un monde à elle seule, difficile d’accès, au langage vernaculaire, ce qui peut expliquer certaines incompréhensions).

Alors que ses adversaires lancent régulièrement à Bruno à l’issue des cuisantes défaites qu’il leur inflige « toi c’est sur, ton nom de famille c’est pas un aptonyme », Cédric, croyant flairer l’injure, et faisant violence à sa nature placide, fait systématiquement le tour de la table pour laver l’honneur de son acolyte.

Cédric a connu sa plus grande déception pongiste il y a quelques années.

Après une très belle saison 2012-2013, qui le voit tutoyer le classement 11, l’assemblée générale décide, après discussions, avis de chacun, vote, que Cédric intègrera l’équipe 2 et jouera donc la saison suivante en régionale 3 !

Immédiatement il rentre chez lui en courant, réveille ses enfants et leur annonce la bonne nouvelle : « CA Y EST, PAPA EST PLUS UN PINPIN » !

Enfin, se dit il, finis les matchs contre l’ASTBJM 4, THOUROTTE 5, BRETEUIL 9 et CGL 1 !!!

Hélas, dès le lendemain, un coup de fil, la décision de l’AG est annulée, retour de Cédric en équipe 3. A l’évidence, il n’y a pas que le coup de fil qui était mal placé mais, fort heureusement pour lui, pas de pénurie de beurre à l’époque.

Le coup a tout de même été rude…(il est d’ailleurs à craindre que sa courbe Pingpocket finisse par se voir).

Mais il s’en remettra, c’est certain, sa volonté est farouche, en atteste sa présence systématique aux entraînements du mercredi soir réservé aux équipes de régionales.

Espérons que Cédric fasse encore longtemps le bonheur du club !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s